Pale Red Dot

Dans les différents bouquins de science-fiction que j’ai lu il y a deux hypothèses: nous ne sommes pas seuls dans l’Univers ou nous l’avons presque totalement colonisé.

 

La découverte de l’ESO (European Southern Observatory) n’en élimine aucune, bien au contraire.

Pale Red Dot. C’est le nom du projet de recherche d’une exoplanète autour de Proxima Centauri, the star next door. Pale Red Dot en hommage à Pale Blue Dot, cette photo prise par Voyager I en 1990 de la Terre qui, à cette distance, n’est qu’un pâle point bleu.

PaleBlueDot

 

Les chercheurs ont ici utilisé le fait qu’une planète orbitant autour d’une étoile a un effet sur celle-ci, même si minime. Ca s’appel l’effet Doppler (comme le bruit d’un train augmentant quand il s’approche et diminuant quand il s’éloigne) et c’est très bien expliqué sur le site du projet.

Dopspec-inline

 

Proxima b, à 4,2 années lumière, de 1,3 fois la masse de la Terre, fait le tour de son étoile en 11,2 jours et pourrait être habitable. Alors oui, Proxima b est sur une orbite « tempérée » mais on ne sait pas si elle possède une atmosphère ou si elle tourne sur elle même.

 

Nous, notre génération, peut-être même nos enfants, on ne saura probablement jamais si nous sommes seuls ou s’il y  a quelqu’un d’autre là dehors. Mais on pourra sûrement voir le début de l’exploration, peut-être de nouvelles découvertes folles comme celle de Proxima b. Et ça, ça fait rêver!

 

 

Pour aller plus loin:

Lisa's galaxies

Memories and images hunting.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s